Infos collectivités Education - Culture

Accèdez aux archives
 
Suppression de postes d'enseignants à la rentrée 2013 : Pierre Jarlier interpelle le Gouvernement

30/01/2013

Suppression de postes d'enseignants à la rentrée 2013 : Pierre Jarlier interpelle le Gouvernement

A la suite de l'annonce par Madame le Recteur de l'académie de Clermont-Ferrand du projet de suppression de 12 postes d'enseignants à la rentrée 2013, Pierre Jarlier est intervenu auprès du Ministre de l'Education Nationale Monsieur Vincent PEILLON et du Ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement Madame Cécile DUFLOT.

Pour le Sénateur, cette annonce est « inacceptable et incohérente avec les engagements pris par le Gouvernement en faveur d'une politique d'aménagement du territoire équilibrée ».

Dans ses courriers, Pierre Jarlier indique que « cette décision intervient à la suite d'une baisse constante du nombre d'enseignants dans notre département qui, entre 2008 et 2012, a perdu au total 26 postes pour une diminution de seulement 82 élèves. »

Si une baisse plus significative du nombre d'élèves est attendue pour cette rentrée avec 207 écoliers, pour le Sénateur, « compte-tenu des spécificités de notre département de montagne, il est nécessaire de dépasser cette vision strictement mathématique liant la démographie au nombre de postes et de préserver un aménagement équilibré du territoire pour maintenir la qualité de l'accueil des élèves ». Et de poursuivre : « nos élèves, surtout les plus jeunes, doivent pouvoir être scolarisés à une distance acceptable de leur lieu de résidence car les conditions climatiques et géographiques dans lesquelles ils vivent doivent être prises en compte ».

Pour Pierre Jarlier, il est inadmissible que « la poursuite de la réduction des moyens affectés à nos écoles, longtemps présentée comme la conséquence de la dépopulation des zones rurales en devienne désormais la cause ».

« Le Cantal ne peut être écarté des efforts considérables consentis par le Gouvernement sur le budget de l'Education Nationale » en hausse de 2,9% et prévoyant le recrutement de 43000 enseignants, conclut le Sénateur.

 
Pierre Jarlier sur facebook