Actions Action territoriale

Accèdez aux archives
 
Bernard Delcros succède à Pierre Jarlier au Sénat

07/09/2015

Bernard Delcros succède à Pierre Jarlier au Sénat

Dimanche 6 septembre, les grands électeurs du Cantal étaient appelés à voter pour désigner l'un des 8 candidats déclarés à l'élection sénatoriale partielle pour succéder à Pierre Jarlier. Bernard Delcros, vice-président du Conseil départemental et Président de la Communauté de communes du Pays de Murat l'a emporté à l'issue du 2e tour avec 274 voix (53% des suffrages). Il devance son rival Bruno Faure avec une centaine de voix d'avance (33%). Suppléant de Pierre Jarlier de 2008 à 2014, le nouveau sénateur du Cantal siègera également au Groupe de l'Union centriste/UDI.

Pour Pierre Jarlier, qui soutenait Bernard Delcros dans une campagne particulière : « loin de toute approche polémique et partisane, il est temps de se concentrer sur l'avenir et sur les nécessaires mutations qui s'imposent à nous dans une société qui évolue actuellement plus vite que nos institutions. Les élus ont accordé leur confiance à Bernard Delcros et à sa suppléante Mireille Leymonie pour cela.

Des opportunités de développement existent si nous sommes en mesure de bâtir ensemble de nouvelles stratégies dans une organisation territoriale adaptée à la réalité de nos territoires ruraux pour constituer des interlocuteurs entendus dans une grande Région.

Il ne suffit pas d'appartenir à un clan et de stigmatiser l'action de telle personne ou de tel gouvernement pour justifier une capacité d'action. Il faut savoir convaincre et convaincre encore sur tous les bancs et auprès des cabinets ministériels, quels qu'ils soient, pour obtenir des avancées significatives. Notre nouveau sénateur sera, je le sais, dans cette démarche.

Le débat politique est trop souvent caricatural et limité à un affrontement sans merci des partis politiques. Ces comportements sont dépassés et condamnés par une grande partie de la population qui attend plutôt de leurs élus une réelle entente pour redresser notre Pays et les territoires en difficulté comme les nôtres. Les élus cantaliens ont exprimé très majoritairement cette conviction dimanche.

Et c'est justement cette capacité de rassemblement autour des préoccupations de nos territoires de montagne qui permet d'aboutir à des avancées significatives. Je l'ai constaté à plusieurs reprises au Sénat.

Dans le Cantal comme à Paris, les élus revendiquent d'abord de leurs parlementaires, une vision de l'avenir, une forte capacité de travail et une volonté permanente de fédérer toutes les énergies au service de nos collectivités.

Je suis convaincu que c'est aussi dans cette voix que Bernard Delcros, désormais Sénateur du Cantal, est également engagé. »

 
Pierre Jarlier sur facebook